Articles avec #atelier bricolage tag

Publié le 11 Août 2008

Oui, quand les enfants sont en vacances chez leur père, qu'est-ce que je fais donc ?

1. Je les attends. C'est idiot, mais ils me manquent tellement, que j'ai du mal à ne pas les attendre bêtement en tournant en rond. La nuit, j'ai l'impression d'entendre siffler le bi-bap de Timothée, je continue de tendre l'oreille en cas de cauchemar de Jade... Dans l'après-midi, je surveille leur chambre comme s'ils allaient se réveiller de la sieste, alors qu'ils ne sont pas chez moi...

2. Alors, j'essaie de m'occuper. Donc j'écris. Depuis que j'ai débloqué ma relation passionnelle avec l'écriture l'année dernière, c'est vrai que j'ai un bon rendement du côté "plume". J'avais arrêté d'écrire en 1991. Quand j'ai arrêté de conduire.... Il a fallu 11 ans avant que je reprenne le volant, en 2002, il aura fallu 16 ans avant que j'ose à nouveau me lancer dans l'écriture, en 2007. Comme quoi il n'est jamais trop tard pour débloquer des situations douloureuses...

3. J'ai donc quasiment terminé la traduction en anglais des deux nouvelles que Stéphane et moi avons écrites ensemble. Ce petit livre de poche anglophone devrait paraître avec une distribution directe sur amazon.com dans quelques mois. Je vous tiendrai au courant sur ce blog.

4. J'ai terminé une nouvelle, "Impostures", qui paraîtra peut-être dans un recueil à la rentrée.

5. Et je me suis lancée dans la customisation d'un meuble qui m'a été offert pour présenter mes bouquins. Petite histoire : en juin dernier, j'ai demandé à la directrice de l'école maternelle des enfants si elle était d'accord pour que j'expose mes livres à l'école, au cas où des parents d'élèves seraient intéressés. Elle a tout de suite accepté, très enthousiaste. Et, en plus de m'autoriser à exposer mes livres, elle m'a prêté un présentoir en bois, très sympa. Elle a même été ma meilleure VRP pendant les deux semaines d'exposition. Grâce à elle, j'ai donc vendu..... 1 exemplaire des Questions de Lililou ! Mais passons sur l'échec commercial de l'opération, pour en revenir au présentoir. La directrice n'utilisant plus du tout ce matériel, elle a eu l'extrême gentillesse de me le donner. J'ai décidé de le "ValérieDamidotiser" (je sais, je regarde trop la télévision ;-) !)... et voici donc en images le résultat d'une après-midi de bricolage, aidée de deux précieuses petites mains :

Le meuble après ponçage (et quelques malencontreux coups de peinture, avant que je me rappelle de prendre des photos) :



Après deux couches de peintures (coloris genévrier, un aubergine un peu bleuté - pour les hommes et les autres personnes ne saisissant pas toutes les nuances de couleur, je précise qu'il s'agit d'un violet foncé, en gros) :



Après une décalcomanie à pampilles roses strassées et des pochoirs de papillons et fleurs argent et or :



Le même en situation "réelle" :



Vous en pensez quoi, de mon meuble présentoir ? Cool, non ?

Si cela vous intrigue, vous pouvez trouver des informations sur :
- les grands livres des aventures du Chevalier Timothée et de la Princesse Jade dans la rubrique "Livres pour enfants"
- Ma Divine Comédie en poésies dans la rubrique "Poésies"
- Dean, un géant à l'est d'Eden dans la rubrique "Reportages"
- Espère... dans la rubrique "Romans"
- Les Contes de Noël et Quinze coups de griffes dans la rubrique "Nouvelles"
...de ma Boutique à bouquins.

Et vous, pendant les vacances de vos loupiots, vous faites quoi ?

Non, je vous demande ça, parce que je n'ai plus d'idées, et qu'il faut tenir encore trois jours ;-))))) !

Macha.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 3 Mars 2007

Je raconte sur ce présent blog tout un tas de trucs, notamment concernant mes bricolages ou acquisitions à tester, vérifier, expérimenter, etc... Il serait peut-être temps que je vous raconte aussi ce qui, sur la distance, à fait ses preuves, ou au contraire montré son inefficacité !!!


D'abord, mes cuisants échecs :

- le transat de toilettes de Jade, dans lequel elle s'effondrait vraiment trop. J'ai donc fait l'acquisition d'un Seahorse, pour qu'elle l'utilise chaque jour (sans corset). Ce Seahorse a lui aussi cédé face à la progression dramatique de la scoliose de Jade. Maintenant, elle l'utilise moins incliné, et équipée de son corset. Donc le gain par rapport à la chaise blanche de Timothée est très faible : elle a un marche-pied que lui n'a pas. A plus de 1.676,00 euros le Seahorse, ça fait cher le marche-pied !!!

 

- les cirés découpés : un mois plus tard ils étaient déjà trop petits !! Et je trouve que le matériau était un peu trop raide, et trop lourd. Je viens d'acheter chez Go Sport des ponchos de randonnée très légers, dont j'ai seulement arrondi le devant pour éviter qu'ils ne traînent par terre quand les enfants roulent. Les ponchos sont assez grands pour protéger les enfants et leurs fauteuils. Et coûtent 2,95 euros pièce !! Pas de raison de s'en priver, même si on n'a plus le fun des dessins rigolos...

 

 


Mes fières réussites :

- la chaise blanche de toilettes pour Timothée, qu'il utilise chaque jour (en corset). Je viens d'y apporter des améliorations, notamment en y fixant l'ancienne ceinture du fauteuil de Timothée, beaucoup plus sécurisante qu'un simple bandeau ventral scratché...

 

 

- les harnais, qui font des envieux à l'hôpital à chaque visite ;-).

- les poires de commande, toujours parfaite pour Jade, elle est devenue un peu dure pour Timothée, mais c'est quand même le mieux de ce qu'il a eu jusqu'à présent.

- les chaussures de Timothée, qui ont même été officiellement validées lors de la dernière visite par son appareilleur. Timothée n'a pas du tout mal aux pieds, et il est correctement maintenu (avec sa coque) jusqu'à la cheville. La découpe en polaire sur le dessus ne fait pas très long feu, et il va falloir que je la change, mais c'est plutôt une bonne chose, comme ça je vais mettre un tissu plus léger, pour le printemps et l'été !

- les vêtements découpés, sur le modèle des imperméables ou des doudounes. Juste un rectangle à découper dans le dos, et ça marche impeccable pour les vestes en polaires, les pulls, les manteaux, etc... Nickel. C'est vraiment pratique et confortable pour les enfants.


Les brillants bricolages du papa :

- un chariot pliant dans la salle de bains, qui m'a bien simplifié la vie, utilisé chaque jour pour les bains des enfants. J'ai juste ajouté des matelas à langer sur le dessus, et un coup de peinture sur le bois...

 



- l'élargissement des accoudoirs du fauteuil de Timothée, qui était absolument nécessaire pour qu'il puisse poser son bras dans de bonnes conditions.




Les éléments toujours en test :

- l'adaptation de la console de jeu, à tester encore... mais je pense que c'est un + pour mon bidou.





- la Ti-poire pour la commande du fauteuil de Timothée, qu'il faut voir à l'usage. Pour l'instant il en est absolument ravi, et se sert avec beaucoup plus de maniabilité qu'avant de son fauteuil ! Ce qui manque, c'est de voir ce que ça donne quand il est vraiment fatigué (après une matinée d'école, par exemple).

- la souris Touchpad Easycat de Cirque et autres périphériques et interfaces informatiques. Ca prendra encore plus de temps à tester, et ce qui fonctionnera pour Timothée ne sera pas forcément l'idéal pour Jade. Et le système d'exploitation de l'ordinateur actuel des enfants montre ses limitations, en particulier son incapacité à être configuré pour figer le cliquer-glisser. L'exploration des interfaces informatiques appropriées pour les enfants est une aventure qui n'en est qu'à son début....


A bientôt donc, pour de nouvelles aventures,

Macha.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 1 Mars 2007

J'ai acheté sur ebay le 14 février une souris Touchpad Easycat de Cirque.

Pourquoi sur ebay ? Parce qu'en France elle n'est vendue que par un seul distributeur, et coûte chez ce distributeur (hors frais de port) 88 euros. Alors que sur ebay, par un vendeur US, elle coûte en paiement immédiat (frais de port inclus) 77,35 US$ soit environ 60 euros.

Pour les non-habitués de ebay, le "paiement immédiat" signifie qu'on ne passe pas par le jeu des enchères, du coup avec cette option la transaction s'effectue exactement comme sur un site normal de vente en ligne, on voit l'objet convoité, on clique, on achète au prix indiqué.... pas d'enchère, pas de stress, pas de changement de prix.

Et je suis épatée du délai de livraison, habituellement extrêmement variable des Etats-Unis (mais plutôt long), car j'ai reçu le Touchpad aujourd'hui.





La seule galère a été de l'installer sur l'ordinateur utilisé par les enfants. Le Touchpad est livré avec un CDRom de drivers pour Windows 2000 et XP, mais l'ordinateur des enfants est un vieux PC avec Windows 98, et certes deux ports USB mais qui n'avaient jamais été utilisés.

Donc j'ai téléchargé sur le site du constructeur du Touchpad le driver pour Windows 98, mais pour le port PS/2 même si c'est un périphérique USB, puisque j'ai un bidule qui fait l'interface USB-PS/2 que je comptais utiliser.



Puis j'ai branché le Touchpad avec ce bidule sur un des ports PS/2 après installation du driver approprié et .... rien.

Entre-temps mon seul CDRom R/W encore à la bonne vitesse pour être lu par cet ordinateur (vitesse lente) a rendu l'âme. J'ai ensuite téléchargé l'autre pilote, cette fois pour la version USB du Touchpad, mais le fichier fait 6,6 Mo... Sans CDRom comment le transférer sur l'ordinateur des enfants (qui n'est pas connecté sur Internet) ?

J'ai donc téléchargé, chez le constructeur d'une clé USB dont je dispose, le pilote Windows 98 approprié pour que cet ordinateur comprenne ma clé USB... 2,2 Mo à passer en 3 fois avec une disquette !!!

Puis j'ai récupéré grâce à ma clef USB le driver Cirque pour le Touchpad USB sur le bon ordinateur... Et il a fallu expliquer gentiment à cet ordinateur ce que j'attendais de lui ;-))). Au bout d'un certain nombre d'installations / désinstallations et redémarrages, il a enfin compris ! Yes !! Ca marche sans souci.

Maintenant, seul Timothée a essayé ce Touchpad, un peu. Pour l'instant ce n'est pas une révolution, mais il a bien saisi la différence entre la souris blanche, la souris Trackball et la souris Touchpad. Et il a été fasciné par le "scroll" sur le bord droit du Touchpad. Il adore !!!

Il n'a pas encore vraiment apprécié le machin dans toutes ses possibilités. Et Jade n'a pas eu le temps d'essayer du tout, mais elle est très intéressée. Je pense qu'on commencera à voir si ça leur facilite la vie ou pas à partir de la semaine prochaine...

Le seul souci, c'est qu'aucune des trois souris ne permet à Timothée de cliquer-glisser, et que le système d'exploitation sur cet ordinateur n'est pas capable de configurer le cliquer-glisser en maintenant le clic enfoncé comme les systèmes plus récents permettent de le faire....

Enfin, on avance petit à petit vers un équipement convenant à leur handicap, et les enfants voient que des solutions existent, qui peuvent ne pas convenir pour l'instant, mais convenir plus tard.

Pour information, voici des liens vers :
- la souris Touchpad Easycat de Cirque vendue par 888ergodirect sur ebay,
- les drivers de Storex pour leurs clés USB sous Windows 98,
- les drivers de Cirque pour le Touchpad Easycat sur d'autres systèmes d'exploitation que Windows 2000 et XP.

Macha, fière maman d'un testeur-en-chef.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 23 Février 2007

Tout d'abord, bravo et merci à brod- pour le baptême du bidule, moi j'aime bien Ti-poire :-)))....

Première prise de contact :



Marche avant :



Marche arrière (pas beaucoup de lumière malheureusement) :



Positions de main :





Pendant ce temps mon ébouriffée préférée nous observe :



Pourquoi donc est-il si coquinou d'un coup ?



Ben vi, encore le coup du "je me cache derrière la porte de ta chambre" :



Floue, mais si belle :



Alors, le verdict de la Ti-poire ?





J'ai l'impression qu'il y a de l'adoption dans l'air ;-)) !

Macha, très contente de ces premiers essais...

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 22 Février 2007

Le fromage ? Pas vraiment, non...

Il y a un an environ, j'avais bricolé sur les fauteuils des bidous des leviers de commandes un peu plus faciles à utiliser, en allongeant la tige de commande par une forme en mousse encastrant la boule d'origine à l'intérieur...

Mais ce bricolage ne suffit plus pour Timothée, qui a perdu de la force dans les bras. Quand il va bien ça va, mais dès qu'il est fatigué, c'est trop dur pour lui de pousser la poire pour aller en marche avant.

J'ai donc imaginé une autre forme, avec une avancée vers lui qui fera levier. J'ai pu constater en regardant les enfants utiliser la poire qu'ils utilisent systématiquement les angles pour accrocher leurs doigts. Une forme en boule ne leur conviendrait donc absolument pas, je me demande si ça convient à quelqu'un, d'ailleurs ?

J'ai donc fait des angles un peu plus accentués pour que Timothée ait plus de prise pour tourner.

Matière première : du polystyrène récupéré dans l'emballage d'un appareil électro-ménager que je viens d'acheter.



Outils : 1 couteau à viande...



... et une pièce de 2 euros et un cutter pour faire le creux en forme de boule pour encastrer la boule d'origine.



Démontage de la poire qui a servi avec succès pendant plus d'un an (désolée, la photo est floue) :



On retrouve la boule riquiqui d'origine :



Premier habillage de la nouvelle mousse avec du scotch normal et du scotch d'emballage :



Pas évident de recoller ensuite le grip par-dessus, grip qui avait déjà été décollé et recollé plusieurs fois, et surtout pas évident en raison de cette forme vraiment particulière...





En parlant de forme, quelqu'un aurait-il une idée pour baptiser le bidule ??? Pour l'instant j'ai "poire-à-té", condensé en "poiraté" (à ne pas confondre avec du thé à la poire !!), mais je suis certaine qu'on peut trouver mieux... non ?

Verdict demain par le principal intéressé... J'ai un peu peur que la mousse soit trop haute, en fait. Ca peut lui convenir mieux, comme ça peut ne pas lui convenir du tout...

Je vous tiendrai au courant, et d'ailleurs j'en profiterai pour faire un bilan de mes autres bricolages et de leurs résultats.

Macha.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 14 Février 2007

Pendant la séance d'hier avec l'ergothérapeute de l'hôpital (voir article précédent), j'ai récupéré plein de tuyaux, astuces et idées pour permettre à Timothée d'utiliser différents outils. En particulier sa console de jeu.

Timothée n'a presque plus de motricité "utile" dans sa main gauche. Il lui reste de la force dans sa main droite, mais pas de tous les doigts. La console de jeu que j'ai achetée à Noël devait me permettre d'évaluer ses capacités à utiliser ses forces, et bien entendu à le motiver pour continuer d'utiliser ses capacités le plus et le plus longtemps possible.

La console comporte un joystick, comme la commande habituelle de son fauteuil, qu'il utilise très facilement (de sa main droite) et un gros bouton <OK>, qu'il utilise aussi d'habitude de la main droite. Donc pour les opérations où il faut à la fois cliquer sur le bouton et se déplacer (pour faire sauter Winnie sur les champignons, par exemple. Si si si...), il ne peut pas.

Le problème est similaire au cliquer-glisser d'une souris ou d'une trackball.

Donc l'ergo m'a donné un petit morceau d'aluminium, à poser sur le bouton pour lui permettre de l'actionner avec un minimum de force. Par exemple le poids de quelques doigts de sa main gauche...

Au programme d'aujourd'hui, donc, bricolage de la console de jeu :









Puis test par l'intéressé, avec potence, sans potence, avec la tablette plus basse, plus haute :











Bilan de l'opération pour l'instant : Timothée qui devait prendre son petit déjeuner était tellement absorbé par le jeu qu'il a très peu mangé !! Il était autonome pour toutes les opérations où il fallait cliquer sur le bouton <OK> et actionner le joystick, séparément ou en même temps.... Et il était ravi de pouvoir jouer autant !

Cette ergothérapeute est vraiment un ange du ciel.

Macha.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2006

Nouvelle activité pour moi aujourd'hui : cordonnerie !

Les chaussures des enfants doivent être adaptées par l'orthopédiste, qui leur met des tourillons, pour qu'elles puissent être fixées aux attelles de jambes. Au passage, les élastiques du bas de la chaussure ont été coupés.



Sauf que, ces chaussures achetées dans le commerce pour Timothée sont certes assez grandes pour contenir les nouvelles coques destinées à corriger les déformations de ses petits petons, mais à l'usage il s'est révélé qu'elles ne sont pas utilisables "telles quelles".

D'abord, et c'est une question de confort pour celui ou celle qui lui met les chaussures, un carré de plastique au bout de la sangle était trop épais pour que la sangle soit facilement insérée dans la boucle de fermeture. Je découds donc la pièce de plastique (le "88" de la photo), que je remplace par un carré de polaire dans les mêmes tons que la chaussure.



Ensuite, la hauteur de la chaussure au bout de la patte intérieure étant insuffisante, Timothée avait des blessures sur le dessus du pied. Je découds donc les pattes intérieures et je coupe le dessus de la chaussure pour pouvoir ouvrir encore plus.



Puis je couds le long de la coupure, pour éviter l'effilochage des épaisseurs de mousse et de tissu intérieur. Je déteste coudre avec un dé, mais pour le cuir, pas d'hésitation, c'est le dé ou.... pas de couture.



J'applique ensuite un morceau de polaire que j'ai découpé (la même que le carré de la sangle !), cousu au bout et sur un des côtés, pour remplacer (mais sur le dessus), la patte intérieure que j'ai retirée.



Vu de l'autre côté...



Ce qui donne, avec la coque à l'intérieur de la chaussure...



Et voilà ! C'est terminé. Demain matin, je réessaye sa paire de chaussures à Timothée, en espérant que cette fois il ne sera pas blessé.



Macha, même pas mal aux doigts ;-D.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 1 Septembre 2006

Depuis lundi, Timothée a sa nouvelle ceinture Dynabelt sur mesure ! Yes !!!





Comment j'ai fait ? Ah ah ah... Un peu de suspens ;-)....

Une charmante jeune apprentie pharmacienne, émue par mon article précédent sur mes recherches infructueuses, m'a fait parvenir par email un formulaire de mesures de la société Thuasne. C'est avec ce formulaire de mesures que les pharmacies passent commande auprès de Thuasne de ceintures sur mesure (voir la deuxième photo, la feuille à côté de la boîte).

Une fois les mesures de Timothée prises, j'en ai rempli un avec les mesures qui me semblaient adéquates, puis j'en ai imprimé un autre que j'ai laissé vierge, et je suis retournée à ma pharmacie n° 1.

J'avais donc : l'ordonnance, la demande d'entente préalable, les références de la ceinture (j'avais presque le numéro de la page du catalogue Thuasne...), et les deux pages de formulaires de mesures.

Mon interlocutrice n'était pas la même que la fois précédente, et je me suis bien gardée de dire que j'étais déjà venue pour ça...... Et elle n'a vu absolument aucune difficulté dans la démarche !

La "nouvelle" pharmacienne m'a même demandé de l'accompagner dans l'arrière boutique pour téléphoner avec moi à Thuasne, afin de vérifier que mes mesures et ma demande étaient recevables. Tout était OK et la commande a été passée en ligne. Délai annoncé : 1 semaine.

Ensuite, elle a téléphoné à la Caisse de Sécu pour vérifier si la demande d'entente préalable était nécessaire (a priori non). Puis elle m'a promis qu'elle m'appellerait quand la ceinture arriverait....

Vendredi dernier (soit 8 jours exactement après la commande), petit coup de fil de la pharmacie pour me dire que la ceinture était arrivée. Je n'ai pu aller la chercher que lundi, et depuis c'est le grand bonheur pour Timothée. On s'en sert pour le BPAP, mais aussi pour l'Alpha 200.

Il faut dire que la ceinture "disco" n'était plus à sa taille car il a énormément forci ces dernières semaines, et ma ceinture était quasiment impossible à régler (défaire et refaire les coutures, c'est quand même moins évident que de décaler des scratchs !!!!).

Cerise sur le gâteau : la ceinture Thuasne est entièrement prise en charge par la Sécu. Je n'ai absolument rien payé !

Moi j'aime les gentilles pharmaciennes ;-). Merci et gros bisous à Julie/Yulwen.

Macha, heureuse.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 5 Août 2006

Vous commencez peut-être à connaître le scénario habituel dans mes difficultés quotidiennes : je cherche un truc, je m'adresse aux gens qui sont censés pouvoir m'aider, ils me disent de me débrouiller par mes propres moyens, je fais moi-même, et je râle.....

Et bien là, pour une fois, il s'est passé exactement l'inverse :-D !

Le fauteuil de Timothée a perdu un écrou. Celui qui tient l'axe de la roue droite. Autrement dit, sans cet écrou, pas de fauteuil.





Donc, forte de mes expériences précédentes, je commence par essayer de me débrouiller toute seule. Jeudi matin, magasin de bricolage, et je me plante de diamètre d'écrou (je prends du 14 au lieu du 16 mm). Jeudi après-midi, je retourne au magasin de bricolage pour acheter du 16 mm (c'est le métier qui rentre).

Quand je reviens je constate avec amerture que certes, le diamètre est bon, mais pas le filetage.... A gauche l'écrou acheté dans le commerce, à droite l'écrou de l'autre roue du fauteuil, identique à celui que je recherche pour la roue droite...



Pas si simple le bricolage... Donc, toujours jeudi après-midi, je téléphone à d'autres "quincaillers", cette fois spécialisés en métallurgie. Ils me disent "oui oui oui, nous on a tout, venez nous voir et montrez-nous ce qu'il vous faut." J'embarque donc mon écrou dans ma petite voiture et j'y vais. Et sur place : "Ah ben non, nous on n'a pas ce genre de filetage, c'est du filetage américain ça madame, vous ne trouverez pas ça en France...."

Ah ouais ?!

Vendredi matin : le papa des enfants se met à chercher de son côté auprès de fournisseurs américains de pièces de toute sorte. La seule chose qu'on ait réussi à obtenir ce sont les caractéristiques techniques extérieures (c'est donc un Jam - pas un Hex - de 5/8 d'inch).... mais rien sur le filetage qui, même aux US, ne correspond à aucun standard.

Ah ouais ?!

Ravalant ma fierté, mon amour-propre, et mon ressentiment, j'essaie de joindre le revendeur des fauteuils ("E") qui nous les a fournis il y a presque 2 ans. "Le numéro que vous avez composé n'est plus attribué, veuillez consulter bla bla bla..."

J'appelle mon autre revendeur ("F"), qui avait manifesté un peu de bonne volonté à un moment, et j'explique toute la situation. "Ah mais nous on ne fait pas cette marque-là de motorisation. On n'a aucun contact avec eux. Ecoutez, on va voir, mais n'y comptez pas."

Booooooon. Je téléphone à ma TI de l'AFM, qui :
- me confirme que E n'existe plus, la boîte ayant été mise en redressement judiciaire en avril dernier ;
- me trouve des coordonnées d'un autre revendeur qui fait du matériel Mobitec (c'est Mobitec qui distribue les roues avec motorisation dont les fauteuils de mes enfants sont équipés) ;
- me rassure en disant que si ce revendeur ne parvient pas à me fournir cet écrou, on appellera directement Mobitec (en Allemagne je crois).

Cool, non ? Sur ce, le revendeur précédent, F, me rappelle en m'informant que Mobitec a été racheté par Invacare. Mais justement, elle a un contact chez Invacare, a qui elle a transmis mes coordonnées....

Vendredi après-midi : le gars de chez Invacare m'appelle pour avoir d'autres infos (localisation exacte de la pièce manquante, marque et modèle des fauteuils de base des enfants sans la motorisation, etc....). Je lui envoie quelques photos par email.

Vendredi 18 heures : les enfants partent en week-end, Jade avec son fauteuil, Timothée sans. Il est triste. Nous aussi.

Vendredi 18 heures 15 : "M. Invacare" me demande mon adresse postale pour m'envoyer des écrous de récupération qu'il a en stock et qui pourraient convenir. En entendant mon adresse il s'étonne : "oh, mais j'habite à côté, je passe chez vous en rentrant chez moi, je suis là dans 1/4 d'heure."

Vendredi 18 heures 30 : "M. Invacare" est chez moi. Il m'explique que le filetage est spécifique à Alber, la société qui construit les roues pour Mobitec. C'est un format propriétaire, en quelque sorte. Aucune chance de trouver ce filetage ailleurs.... Les deux écrous qu'il a apportés conviennent. Il installe avec gentillesse, efficacité et rapidité l'un des deux sur le fauteuil de Timothée, me laisse l'autre au cas où... et s'en va, avec un grand sourire. Il part en vacances le soir même. Bonnes vacances M. Invacare !

Vendredi 19 heures : Je suis dans mon camion, fauteuil de Timothée chargé, pour aller apporter son fauteuil à mon petit bonhomme. Mon téléphone portable sonne, c'est madame "F" qui veut vérifier que tout s'est bien passé et que le problème est réglé. C'est que, vous comprenez, elle a été "tellement triste de comprendre que Timothée n'avait plus de fauteuil, et comme elle part en vacances ce soir elle ne pouvait pas rester comme ça". Putain ! Bonnes vacances, Mme F !

Vous voulez dire que des fois les gens ont un coeur ? Et qu'ils peuvent s'en servir ? Et qu'ils pouvaient même anticiper le sourire radieux de mon fils quand je l'ai assis sur son fauteuil réparé, chez son père ?

Moi j'aurais fait trois fois le tour du monde pour ce sourire-là. Mais je n'en ai même pas eu besoin, cette fois des gens compétents et disponibles étaient là pour ça.

Des fois, elle est belle la vie, hein ?

Macha.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2006

Dans la série des matériels orthopédiques introuvables et bricolages palliatifs :

Lors de notre dernière visite à l'hôpital, ma super ceinture "disco" pour le bibap de Timothée a beaucoup amusé l'équipe (voir article de référence). Ils ont cependant validé l'objet, qui a la bonne élasticité, et qu'ils m'ont aidée à régler pour optimiser la répartition de la résistance...

Mais ils se sont quand même tellement marrés, que notre professeur préférée, goguenarde, m'a rédigé une prescription et une feuille bleue ('savez, la demande d'entente préalable habituelle) pour une "gaine abdominale Thuasne sur mesure". A acheter en pharmacie. C'était le 29/06.

Je suis donc allée à ma pharmacie habituelle, qui deale (ostensiblement) du matériel orthopédique. Je leur aurais demandé de la coke, je pense qu'ils auraient été moins gênés. "On sait pas.... Je vais demander à la chef... C'est quoi ? C'est pas au catalogue ... Connait pas le matériel, connait pas la procédure." Ouiiiiiiiiiiii. Bonnnnn. Je respire lentement, je suis détendue. Ils ajoutent "on peut téléphoner à l'hôpital pour avoir plus de renseignements ?" Mais faites donc, voici le numéro..... Une demi-heure d'attente plus tard, la demoiselle revient avec un grand sourire et me soutient que son interlocutrice à l'hôpital de Garches (prescripteurs du matériel en question) lui a assuré que c'était à l'hôpital, dans ce service même, que les ceintures abdominales sur mesure était réalisées.

Je suis perplexe.

Mais j'ai l'habitude de la perplexitude. Si vous êtes des lecteurs assidus du présent blog, vous aussi vous vous habituerez ;-).

Donc je prends mon temps, après tout Timothée utilise actuellement une ceinture qui lui convient très bien, et dont l'esthétique n'est pas particulièrement un problème, ni pour lui, ni pour moi.

A l'occasion d'autres préoccupations, je téléphone à Garches (le 13/07) et je leur en parle. Evidemment, c'est une erreur et ces ceintures ne sont pas du tout fabriquées à l'hôpital. L'objet en question est classique, apparaît dans le Vidal, rubrique "bandes et ceintures", par contre il est habituel que les pharmacies rechignent à le commander et trouvent des prétextes divers pour éviter de s'en charger. No kidding.... J'obtiens donc le numéro de téléphone national de Thuasne Conseil (04 77 81 40 40).

En un petit coup de téléphone, j'obtiens plus de renseignements sur ladite ceinture, dont le modèle s'intitule "Dynabelt". Un distributeur Thuasne (je vous ai passé cette étape) m'avait parlé de la Dynabelt, mais comme une ceinture à baleine, or il faut quelque chose de souple... Thuasne Conseil me confirme que la Dynabelt a bien des baleines, mais c'est un système de baleinage amovible, et on peut faire faire la ceinture sur mesure, c'est même assez courant. Pour cela, il faut s'adresser à une pharmacie qui fait du matériel orthopédique, et leur fournir : le tour de taille + le tour de bassin + la hauteur à couvrir sachant que la hauteur standard est de 26 cm (beaucoup trop) mais qu'il existe aussi des largeurs de 16 cm (ce qui semble parfait puisque ma ceinture à moi perso "saturday night fever" fait 11,5 cm) ou 33 cm.

Pleine d'espoir, j'essaie une autre pharmacie de mon secteur qui fait aussi du matériel orthopédique, et leur soumets ma demande. Grâce aux indications précédentes, on trouve sans aucun problème dans leur catalogue Thuasne la ceinture Dynabelt, avec baleinage amovible, en largeur 16 cm pour les petits diamètres, et qui se fait sur mesure. Génial !

A ben non, parce que la dame, elle ne veut pas se lancer dans le sur-mesure, elle, pas question ! Ah ? Par contre elle me suggère dans l'ordre :
- de m'adresser à Neut. Ah tiens, mais Neut est l'orthopédiste qui s'occupe du grand appareillage des enfants (corsets et attelles) comme de beaucoup des enfants suivis à Garches, d'ailleurs. Il est excellent dans son domaine, mais ne fait pas de petit appareillage, donc c'est raté.
- de retourner à la pharmacie n° 1, avec les renseignements récents, en espérant qu'ils acceptent de se lancer dans l'aventure. Damned, je ne savais pas que de commander une ceinture sur mesure était une aventure aussi dangereuse pour un pharmacien !!!!
- de m'adresser à un orthopédiste et pas à une pharmacie, et elle me donne les références d'un magasin de matériel orthopédique qui se trouve dans une commune limitrophe. En me prévenant qu'ils n'y sont pas très aimables, ni disponibles, ni arrangeants.

Je vous tiens au courant de la suite ?

Pendant que j'y suis, je reviens sur les plaques de mousse que j'avais eu tant de mal à trouver pour réhausser les fauteuils (voir article de référence). Ah la la si j'avais su..... La mousse idéale à utiliser, c'est du polystyrène extrudé que l'on trouve en plaques très bon marché dans votre magasin de bricolage préféré, avec les matériaux isolants. Ca existe en différentes épaisseurs, ça se coupe avec un cutter, un couteau à viande, ou une scie. Et ça se colle très facilement au besoin. 

Je m'en suis servie pour (tenter) le calfeutrage de la fenêtre pour l'évacuation de l'air chaud du climatiseur de la chambre des enfants. A noter pour d'autres bricolages...

Macha, qui se demande si ça vaut le coup de continuer à chercher cette fichue ceinture.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Atelier bricolage

Repost 0