Publié le 28 Janvier 2006

A la demande générale, des photos de mes petits convalescents, sur la mélodie (ne vous plaignez pas de ne pas l'entendre, LOL) de la fleur musicale....

You are my sunshine,

 

 

My only sunshine,

 

 

You make me happy

 

 

When skies are grey

 

 

You'll never know dear,

 

 

How much I love you,

 

Please don't take my sunshine away.

 

Et non, Jade ne voulait pas jeter la fleur par terre (malheureusement ;-D), mais seulement la chiper à son frère...

Macha, "où est-ce qu'on enlève les piiiiiiiiiiiiiiiles ?".

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Bidous

Repost 0

Publié le 27 Janvier 2006

Bon, entre deux mouchoirs je vais essayer d'expliquer ce qui m'arrive...

D'abord, il faut dire qu'il y a des gens merveilleux. Si, si.

Surtout des brodeuses ;-).

Et je suis victime d'un complot entre deux d'entre elles. Une qui vend la mèche de mon adresse postale, comme ça, derrière mon dos, et l'autre qui commet le crime de ses petites mains adroites...

Et le crime, le voilà : ce matin, au courrier, j'ai reçu un cadeau. Pourquoi ? Comme ça, pour rien ! Pour le plaisir de me faire plaisir...

Une merveille de finesse, dans l'exécution et dans l'intention...

Rien que pour moi.

J'avais pleuré aussi quand Sarah nous a envoyé des jolies couronnes qu'elle a cousues elle-même avec tendresse, et en décembre quand j'avais reçus les dessins de Jade et Timothée en Petit Ours Brun de Danièle Bour. Les enfants savent donc déjà que maman pleure quand on est "trop gentil" avec elle, ce qui fait qu'aujourd'hui ils ne sont pas trop perturbés de me voir épuiser ma réserve de mouchoirs ;-))... Mais quand même, c'est beau, non ?

Merci, Christelle. Du fond du coeur. Et des gros bisous à tes deux loulous.

Macha, très émue.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Broderie

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2006

Les deux petits sont souffrants mais ouf, on échappera à l'hôpital cette fois-ci !!!

 

Jade est sous antibiotiques depuis samedi (Clamoxyl 250, un grand classique), et elle a tout de suite commencé à aller mieux. Timothée est sous antibiotiques aussi mais en décalé (Clamoxyl 500 : depuis dimanche + Josacine 250 : depuis lundi), et il ne va "bien" que depuis hier. Je précise le traitement et les dosages pour ceux qui en ont une vague idée, pour les autres je dirais en résumé que Timothée a un traitement de cheval !!! Un dosage très supérieur à celui prévu pour un enfant de son âge. Mais visiblement, il fallait ça pour qu'il commence à remonter la pente.

Il a retrouvé une couleur rassurante hier matin, et l'appétit est revenu (enfin) depuis hier soir au dîner. Il va tranquillement passer sa convalescence à la maison, et on range au placard la valise pour une éventuelle hospitalisation... Pffffffffiouououou.....

Quand les enfants sont malades, je stresse. C'est plus fort que moi. Et quand je stresse, j'essaie de penser à autre chose, donc j'ai des idées... et comme je ne fais pas toujours confiance à mes notes, parfois je commence directement à mettre en oeuvre mes idées. Ca m'occupe, et ça me détend de m'occuper les mains. Mais le résultat des courses, c'est que je me retrouve rapidement avec 10.000 trucs en cours.

Alors comme les enfants vont mieux, je compte mes en-cours (certaines font l'inventaire de leur sac à main, moi c'est celui de mes ouvrages commencés ;-D), et je trouve :

- boulot : 1 encours pour lequel je suis en retard depuis .... 6 mois ? mais mon neurone il n'arrive pas à s'y remettre :-(((( dommage ! Si j'arrivais à avancer dans ce domaine-là au moins je stresserais "utile" ;

- tricot main : 2 encours ;

- tricot machine : 1 encours (et 2 projets très précis que je ne parviens qu'à grand'peine à garder à l'état de projets seulement) ;

Bon, jusque-là ça va, mais aïe aïe aïe, on attaque le sujet délicat :

- broderie : oups, je viens d'entamer le 5ème encours...... Je ne l'ai pas dit fort, mais je l'ai dit quand même... Aïe Aïe Aïe.... J'ai presque honte. Et il y en a un 6ème que je soupçonne devoir débuter rapidement (j'ai préparé la toile, déjà surfilée, posé les fils qui vont bien dessus, avec la grille, et j'ai même acheté le tissu pour faire un encadrement patch.... il ne manque que la première croix pour être complètement fichue).

 

Bon, et maintenant que les enfants vont mieux, je fais comment moi pour tout finir ;-))) ?

 

Macha, soulagée. "Ping", les petits nerfs se détendent... 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Généralités

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2006

J'avais une recette de pain en MAP "semi-complet" qui me convenait assez, et que j'ai déjà communiqué sur ce blog.... Et puis, ma copine Valérie m'a donné plusieurs suggestions.... et grâce à elle voici le pain le meilleur - et de loin - que j'ai jamais fabriqué et mangé (et les enfants sont d'accord avec moi ;-D ) :

Il est fait avec de la farine pour pain multi-céréales, de la levure de boulangerie (pas la levure Briochin, plutôt la Vahiné par exemple, celle qui se présente en petits granulés dans le sachet). Le tout acheté en grande surface évidemment. Il est moelleux à l'intérieur, léger, croustillant à l'extérieur... Et absolument délicieux !

-----

La recette :

- 1 yaourt

- 1 oeuf

- 80 ml eau

- 2 cc sel

- 200 g de farine multi céréales

- 150 g de farine blanche

- 1 CS sucre

- 25 g beurre coupé en petits morceaux

- 1/2 sachet de levure (soit environ 1 cc de levure) de boulangerie

PROGRAMME PAIN COMPLET (n° 3) - 750 g - CROUTE CLAIRE

-----

 

Et pour la conservation : envelopper le pain dans du papier alu avant même qu'il ait terminé de refroidir. Il se conserve 5 fois plus longtemps qu'avant, sans sécher !!! C'est une des rares utilisations du papier alu dans ma maison, d'ailleurs...

Alors qu'est-ce qu'on dit ? Merci Valérie ;-))) !!!!

Macha.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Cuisine et dépendances

Repost 0

Publié le 15 Janvier 2006

Ca y est, je peux (enfin) publier les photos de mon PREMIER bidule fait à la machine à tricoter. En fait, comme c'est un cadeau, j'ai attendu qu'il soit réceptionné avant de vous dévoiler la chose...

Pour un début je n'ai pas été trop ambitieuse : une brassière en 3 mois.... Et j'ai bien fait !!! Il a fallu que je commence 12 manches, pour en finir 3, pour n'en garder que 2 - évidemment, deux, LOL - "correctes". Et j'ai commencé 3 corps pour en finir 1 "acceptable". Je ne suis pas enchantée du résultat, parce que à mon goût ça aurait dû être beaucoup mieux, mais bon.... C'est le premier ouvrage que je fais à la machine, et les parents sont contents, donc on dira que ça va.

Le devant :

Le dos :

Au moins ça m'aura permis de faire toutes les bêtises qu'il ne faut pas faire, et de comprendre l'essentiel de ce qu'il y a à comprendre. Enfin, je crois.

Et j'ai plein de projets : un autre vêtement layette (robe d'été, 6 mois, en coton mercerisé), des ponchos pour les bidous, un pull pour moi.... Tout semble à portée de main maintenant que j'ai dominé la bête ;-))).... Ca c'est la bonne nouvelle.

 

Mais la mauvaise nouvelle, c'est que la machine est quand même assez bruyante, et que je ne peux pas continuer de l'utiliser le soir après le coucher des enfants. Pourtant leur chambre est à un bout de l'appartement et la machine à l'autre, mais, surtout le soir, le bruit résonne pas mal et ça gêne les enfants. Il va falloir que je trouve un créneau horaire pour continuer mes expériences MATeuses amusantes.

 

Macha "never give up, never surrender".

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Tricot (main et machine)

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2006

Ce soir après le bain, séance coiffure et .... première coupe tondeuse pour Timothée.

Aïe aïe aïe, tous ces cheveux tout fins qui partent un peu trop vite, c'est trop court ! Stoooooooooppppp ! Trop tard... Mazette, mon gamin il a une coupe d'été en plein hiver (en tout cas, là où j'ai utilisé la tondeuse, c'est à dire derrière la tête, d'une oreille à l'autre) ! Mais, avec la têtière du corset, ça passe complètement inaperçu ! Qu'est-ce que j'ai eu peur, quand même !!!!


AVANT :



APRES :





Pour ceux qui s'intéressent, le joystick "poire" de son fauteuil est une invention complètement maison !... (si ça continue, je vais finir par déposer des brevets, moi ;-D). Il fallait réhausser le joystick pour augmenter le bras de levier de la commande, et faciliter l'utilisation de ladite commande par le p'tit bidou, et c'est ce que j'ai trouvé comme solution. Techniquement, c'est de la mousse creusée pour entourer la boule pré-existante, parce que la tige métallique est trop courte pour fixer facilement autre chose que la boule. L'enrobage noir est du ruban semi-élastique conçu pour les manches de raquettes de tennis... Pour l'instant, l'utilisateur est content du bidule...


Et pour la demoiselle (pas de coupe tondeuse pour elle, il a fallu que j'explique en long, en large et en travers que les garçons blablabla, alors que les filles blablabli...) Visuellement, si vous apercevez une différence de coiffure, dites-le moi, parce que je n'ai pas touché à grand'chose de ses jolies boucles brunes (en fait, seulement égalisé un peu derrière, et rafraîchi la frange)...


AVANT :



APRES :



;-)))




Bon, elle je ne l'ai pas trop massacrée, mais il faut dire que je n'ai pas pris beaucoup de risques !!!!


Macha, qui n'avait pas mitraillé les bidous depuis trop longtemps.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Bidous

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2006

Il y a une reine :



Et un roi :




Pas débarbouillé, le roi, mais rayonnant quand même....


Macha, fondante ;-)).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Bidous

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2006

J'aime les machines. Quasiment toutes.

- Celles qui surveillent et qui sauvent, à la maison comme à l'hôpital. Après une formation intensive de 11 jours (et 11 nuits) en 1997, et un stage de rappel par an depuis deux ans, je sais arrêter les diases et les appareils à perfusions, changer les seuils d'alarme des cardioscopes, régler le débit d'alimentation en oxygène...

- Celles qui couinent, font pin-pon et cliquètent en souris à 3 boutons, on les appelle des ordinateurs, des machines à écrire ou des calculateurs, au domicile comme au bureau. J'ai acheté ma première machine à écrire quasiment en même temps que ma première calculatrice, au lycée... Quant aux ordinateurs, j'ai tellement d'affinités avec eux que j'ai fait mon métier d'en expliquer le fonctionnement.

- Et celles qui fabriquent.

Avec un gros faible pour celles qui fabriquent.

De machine à pain en machine à tricoter, en passant par ma deuxième machine à coudre, il était peut-être temps que je commence à m'interroger ;-D...

Et ce sont mes grand-parents maternels qui viennent du fond de ma mémoire m'expliquer, me rappeler... : l'atelier de mon grand-père, tous ses outils, sa passion pour les choses que l'on fabrique soi-même, son carnet d'études d'ajusteur mécanicien, le tableau en bois qu'il avait fabriqué pour compter les points au jeu de cartes... L'usine de barrettes où travaillait ma grand-mère, et où j'étais venue l'accompagner, et récupérer plein de barrettes que j'ai (et que je mets) encore, plus de 30 ans après.

La machine n'était jamais l'ennemie. Elle n'était pas une rivale, mais d'abord un moyen honnête de gagner sa vie, et de fabriquer l'utile, mais aussi le futile, l'agréable, et de créer. C'était l'outil qui permettait (déjà) de se vêtir, de se coiffer, de se déplacer...

J'ai vraiment de la chance d'avoir baigné toute petite dans cette vision optimiste, même émerveillée, de la machine amie.

Parce que mes enfants vivent assis sur des machines, respirent mieux grâce à des machines, sont surveillés étroitement, et parfois sauvés du pire, par des machines, que leurs meilleurs moyens de communication et d'interaction avec leur environnement ne seront assurés que par des machines.

Et j'en rajoute quotidiennement, en fabriquant le pain qu'ils mangent, et en essayant de les habiller de façon appropriée, grâce à de nouvelles et - même si parfois rétives - amusantes machines.

Ouvrière de chaque instant.

..... J'en profite pour annoncer que la machine à tricoter est en train de céder devant ma pugnacité ! C'est atavique, c'est la machine qui pliera. Elle sera MON outil, je ne serai pas le sien.

J'ai confiance, j'ai ça dans le meilleur de mon sang ;-)))...

Macha, cliquetis, cliquetis, cliquetis, yeah !!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Généralités

Repost 0