Publié le 29 Août 2005

Jeu de blogueuses ... jeu de mains ... jeu de Shantti (http://shanttipartage.blogspot.com/) ... d'accord, je joue aussi, et en voici deux pour le prix d'une.

Ma main "soie" :

Et ma main "coton" :

Bisous,

Macha.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Broderie

Repost 0

Publié le 26 Août 2005

Au courrier ce matin 3 petits paquets magiques :

- mon abonnement mensuel de soies Victoria Clayton (20 magnifiques échevettes toutes douces),

- mon abonnement mensuel "floss and fabric fun packs" de Silkweaver avec : un coupon de lin Belfast 32 ct + un coupon de Lugana Zweigart 32 ct + leurs fils de coton nuancés Stranded By The See assortis,

- et ma dernière commande Amazon (CD musiques + DVD films et dessins animés).

Youpi !!! Comme les soies Vikky Clayton sont expédiées en recommandé, la factrice a été obligée de sonner..... et tant pis pour mes satanés voleurs qui n'auront rien pu chiper dans ma boîte aux lettres cette fois-ci. Aujourd'hui, c'est moi qui les ouvre les paquets, na ! Excellent timing, qui fait arriver toutes ces commandes en même temps.

Macha, sur un petit nuage soyeux et musical ;-)).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Broderie

Repost 0

Publié le 22 Août 2005

C'est bientôt l'anniversaire de ma tarte aux mirabelles ;-).

Si une connaissance ne m'avait pas apporté récemment un panier plein de mirabelles de son jardin, je n'y aurais pas pensé. Mais ces petits fruits ronds et odorants m'ont rappelé un souvenir.... disons pour le moins mitigé, qui date de l'année dernière. A l'époque, sur une liste "cuisine", une participante avait posté une recette très alléchante de tarte aux mirabelles, que voici :

-------- Original Message --------
Subject: [cuisine] Tarte aux mirabelles
Date: Tue, 24 Aug 2004 04:25:40 EDT
Tarte aux mirabelles

Pour la pâte :
250 grammes de farine
125 grammes de beurre + 10 pour le moule
70 grammes de sucre en poudre
1 oeuf + 1 jaune
40 grammes de poudre d'amandes
1 pincée de sel

Pour la garniture :
500 grammes de mirabelles
2 oeufs
100 grammes de crème fraîche
60 grammes de sucre en poudre
1/2 cuillère à café d'extrait de vanille liquide
1 cuillère à soupe d'eau-de-vie de mirabelles

Pour la meringue :
2 blancs d'oeufs
100 grammes de sucre
75 grammes de poudre d'amandes
1 cuillère à soupe de farine tamisée

Préparer la pâte : dans le bol du robot-mixeur, mettre la farine, le beurre divisé en parcelles, le sucre en poudre, l'oeuf et le jaune, la poudre d'amandes, une cuillère à soupe d'eau froide et une pincée de sel.
Actionner l'appareil pendant quelques instants.
Amalgammer alors la pâte en boule entre les mains et laisser reposer pendant 30 minutes au réfrigérateur.
Préchauffer le four à 180° - thermostat 6 - Rincer et dénoyauter les mirabelles.
Beurrer un moule à tarte de 24 centimètres de diamètre. Etaler directement le pâte dedans avec le plat de la main.
Piquer le fond à coups de fourchette pour qu'il ne se déforme pas à la cuisson.
Disposer les mirabelles dénoyautées sur le fond de tarte et enfourner pendant 15 minutes.
Entre-temps, mélanger les deux oeufs, la crème fraîche, le sucre en poudre, l'extrait de vanille et l'eau-de-vie de mirabelles.
Faire une meringue avec les deux blancs battus en neige ferme. Verser le sucre, la poudre d'amandes et la farine en pluie en continuant de battre les blancs. Mettre cette meringue dans une poche à douille cannelée.
Sortir la tarte du four. Verser la préparation parfumée à la crème et aux oeufs sur les mirabelles. Recouvrir de meringue en formant des croisillons.
Réenfourner après avoir baissé le thermostat à 5 - 150° - et poursuivre la cuisson pendant 15 minutes en surveillant pour la meringue soit juste dorée à souhait.
Démouler la tarte refroidie et servir

Conseil : pour réaliser cette tarte, il est indispensable d'utiliser un moule à fond amovible. Attendre que la pâte soit complètement refroie avant de la démouler, car la pâte est friable

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de repos : 30 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Proportions pour 6 personnes

Evelyne


Et mes exploits de l'époque :

-------- Original Message --------
Subject: Re: [cuisine] Tarte aux mirabelles
Date: Mon, 30 Aug 2004 19:48:20 +0200

Bonjour,

Je suis toujours très admirative de vos formidables réussites.

Mon message va vous changer ! Mais d'abord je dois vous prévenir que je n'ai *vraiment* pas l'habitude de faire la cuisine. J'adore ça pourtant, mais comme je manque de pratique, je manque de réflexes.

>> Préparer la pâte : dans le bol du robot-mixeur, mettre la farine, le beurre
>> divisé en parcelles, le sucre en poudre, l'oeuf et le jaune, la poudre
>> d'amandes, une cuillère à soupe d'eau froide et une pincée de sel. Actionner
>> l'appareil pendant quelques instants.


J'ai donc tout mis dans .... un "bol" mixer. Le machin pour faire les milk-shake, voyez ... avec les couteaux en bas. Dans la farine. Alors évidemment malgré toute la meilleure volonté du monde - et quelques cuillerées d'eau supplémentaires - rien ne s'est mélangé.

J'ai donc transvasé le tout (devenu ... vraiment hétérogène) dans un saladier, et j'ai essayé avec ... un "pied" mixer. Le machin pour faire les soupes, voyez ... au bout d'un certain temps, j'ai senti comme une odeur de brûlé, et le pied commençait à bouger un peu dans tous les sens, je l'ai pris dans la main, et j'ai senti que quelque chose n'allait pas. Un grand bruit métallique grinçant plus tard, j'ai arrêté l'appareil et le pied m'est resté dans la main, avec le pas de vis en plastique totalement fondu. Il n'avait pas aimé la consistance de la pâte, à mon avis.

Alors j'ai branché sur l'appareil les malaxeurs (j'appelle comme ça les deux tiges en métal en tire-bouchons), et toujours dans mon saladier, j'ai essayé de sauver ce qu'il restait de la pâte, avant de terminer de la mélanger à la main. Autant vous dire que c'était au final assez grumeleux.

>> Amalgammer alors la pâte en boule entre les mains et laisser reposer pendant
>> 30 minutes au réfrigérateur.


Ouf !! J'y étais .

>> Préchauffer le four à 180° - thermostat 6 - Rincer et dénoyauter les
>> mirabelles
>> Beurrer un moule à tarte de 24 centimètres de diamètre. Etaler directement le
>> pâte dedans avec le plat de la main. Piquer le fond à coups de fourchette
>> pour qu'il ne se déforme pas à la cuisson.
>> Disposer les mirabelles dénoyautées sur le fond de tarte et enfourner pendant
>> 15 minutes.
>> Entre-temps, mélanger les deux oeufs, la crème fraîche, le sucre en poudre,
>> l'extrait de vanille et l'eau-de-vie de mirabelles.
>> Faire une meringue avec les deux blancs battus en neige ferme. Verser le
>> sucre, la poudre d'amandes et la farine en pluie en continuant de battre les
>> blancs. Mettre cette meringue dans une poche à douille cannelée.


Oui, alors là euh ... j'aimerais savoir comment faire pour que la meringue (la mienne était très jolie jusqu'à l'arrivée du sucre) ne s'effondre pas quand on lui ajoute la poudre d'amandes. Parce que même avec seulement 40 g de poudre d'amandes, c'est devenu un sirop épais et même plus tellement mousseux.

>> Sortir la tarte du four. Verser la préparation parfumée à la crème et aux
>> oeufs sur les mirabelles. Recouvrir de meringue en formant des croisillons.


Ma meringue étant devenue ce qu'elle était devenue, c'était plutôt un mélange de crème jaune liquide et de sirop blanc, plus ou moins égal

>> Réenfourner après avoir baissé le thermostat à 5 - 150° - et poursuivre la
>> cuisson pendant 15 minutes en surveillant pour la meringue soit juste dorée à
>> souhait.


Et là, nouvelle difficulté. La pâte du fond n'étant - pour des raisons qui me restent encore mystérieuses - pas du tout étanche, la crème a commencé à sortir par le dessous du moule (j'avais bien pris un moule à fond amovible, hélas), et à dégouliner dans mon four.

Malgré l'odeur âcre et la fumée, j'ai attendu quand même que le gâteau ait l'air cuit avant de le sortir de là. "Never give up, never surrender (*)!!!".

>> Démouler la tarte refroidie et servir

Je n'ai pas démoulé mais j'ai goûté et, contre toute attente, il était mangeable. Pas forcément "bon" (la pâte était trop dure, la meringue mélangée à la crème faisait une drôle d'association, un peu croustillante par endroit), mais mangeable.

>> Conseil : pour réaliser cette tarte, il est indispensable d'utiliser un moule
>> à fond amovible. Attendre que la pâte soit complètement refroie avant de la
>> démouler, car la pâte est friable


Pas la mienne  !!!! Plutôt béton que friable, je dirais.

Pour la petite histoire, le soir même j'ai lancé une pyrolise (force 2)pour nettoyer mon four. Malheureusement, je l'ai lancée au moment du repas du soir (qui se déroule dans la cuisine). Note pour l'avenir : ne plus jamais faire ça !!!! J'ai écourté le repas des petits, en me disant qu'il valait mieux les affamer que les asphyxier. Il faut savoir que mon four ultra moderne est programmable (et programmé) et que la pyrolise force 2 n'est pas interruptible.

Il me restait des mirabelles.

Je viens de faire un clafoutis avec.

Dans un plat trop petit.

Le clafoutis a débordé (évidemment), et je suis bonne pour relancer une nouvelle pyrolise (je vais essayer la force 1 à une heure où personne n'est dans la cuisine, ça me changera).

Je n'ai pas encore goûté le clafoutis, mais je suis sûre qu'il est mangeable, voire bon. Mais le four est dans un sale état, encore une fois, et ça sent le brûlé dans toute la maison.

Mais je vous assure : j'adore faire la cuisine .

(*) : citation du film Galaxy Quest.

A+,

Macha.


Depuis, j'ai fait quelques progrès - heureusement ! - en particulier pour les meringues. Mais cette année je n'ai RIEN fait avec les mirabelles. C'est à peine si j'ai osé les couper en deux pour enlever les noyaux avant de les donner à manger aux petits ;-)).

Ils ont beaucoup aimé "nature".

Alors, pourquoi se compliquer la vie ;-)) ?

Macha, qui a décidé de ne pas être téméraire avec des mirabelles les années impaires.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Cuisine et dépendances

Repost 0

Publié le 21 Août 2005

Brodent, brodent, petites mains,

Tourne, tourne, joli moulin,

Petites mains ont bien brodé,

Joli moulin a bien tourné...

Bon, j'attaque le second (mêmes couleurs - qui sont moins orangées que sur la photo - modèle différent)... Mais... Un jour, il va falloir que je dorme, quand même ;-))).

Macha, dont les piles alcaline devraient fatiguer incessamment.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Broderie

Repost 0

Publié le 20 Août 2005

Rououououououououlements de tambourrrrrrrrrrrrrrrrrsssss !

TADAM !

C'est galvanisée (lol !!) par vos encouragements précédents que je vous présente :



Mon nouveau coin de mur. Bon, sincèrement ça a été éprouvant. Et le résultat n'est pas parfait :



Mais l'objectif est atteint, et dans un délai tout à fait raisonnable !!! Mes 15 mètres linéaires de caniveaux sont donc maintenant surmontés d'une magnifique grille en galvanisé.

Sauf à 1 endroit, mais je ne vois pas du tout comment régler ce problème :



Il y a plusieurs choses à préciser avant que vous me fassiez des propositions toutes plus astucieuses les unes que les autres :

- j'habite un appartement au rez-de-chaussée d'un immeuble de 5 étages, avec la jouissance d'un jardin privatif de 160 m2. Je suis propriétaire de ce qui est à l'INTERIEUR des murs de l'appartement, mais pas de ce qui est à l'EXTERIEUR. En résumé, j'ai la responsabilité d'entretenir le jardin et ce qu'il contient, mais j'ai l'interdiction d'entreprendre, modifier, construire....

- la copropriété est située dans un quartier défavorisé, il y a un plan de sauvegarde en cours sur cette copropriété : beaucoup de projets, pas d'argent. Donc tout est à mes frais, et je ne peux compter que sur moi pour les améliorations quelconques, même sur un bien commun ;

- ce "trou" ne me paraît pas dangereux, pour l'instant. En tout cas pas pour les fauteuils des enfants. Je m'explique en image :



S'ils arrivent de la droite (flèche jaune), la roue avant gauche des fauteuils bute sur le rebord en béton, avant d'arriver dans le trou => pas de bascule. S'ils arrivent de devant (flèche rose), la roue avant gauche des fauteuils peut aller dans le trou, mais toute droite donc ils se retrouvent bloqués, certes, mais pas de bascule non plus. Ils ne peuvent pas arriver de la gauche (impossible de passer par-dessus la grille d'aération des sous-sols), ni du mur évidemment. Donc pour l'instant je ne vois pas d'urgence, il n'y a que Attila qui peut aller fouiner par là, mais ça reste une surface limitée.

Des idées ?

Tiens, j'ai une question bonus : un élément de mon montage de bricoleuse amateur a failli céder et rendre l'âme... Lequel ? Je ne répondrai que dans les commentaires après quelques propositions ;-)))).

Macha, plutôt fatiguée mais super contente d'être arrivée au bout.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Maison et Jardin

Repost 0

Publié le 19 Août 2005

Mais de quoi parle-t-elle ? Tout simplement de mon quotidien de femme-seule-pas-bricoleuse-mais-il-faut-bien-s'-y-mettre, LOL.

 

Lorsque j'ai emménagé dans mon nouvel appartement en février dernier, il y avait beaucoup BEAUCOUP de bricoles à résoudre et réparer. Entre autres, une fuite sur le mitigeur bain-douche de la salle de bains. Alors, il y a quelques mois, un collègue m'a offert et installé un mitigeur thermostatique. Ca ressemble à ça :

 

C'est moderne, élégant, pratique, sophistiqué - probablement trop sophistiqué d'ailleurs :-( - extrêmement lourd, et ça a une durée de vie de ... jusqu'à mardi dernier. Ce matin-là, je commence à faire couler mon bain, et j'entends un grand "clac" dans le mitigeur... et je n'ai plus d'eau chaude. Après vérifications aux autres robinets, le problème vient bien du mitigeur thermotruc. Chance, le mardi j'ai quelqu'un pour me garder les petits, donc dès l'arrivée de Cécile, je fonce à mon magasin de bricolage habituel (j'ai la carte de fidélité depuis un bon moment déjà, no kidding !), et j'achète un bidule tout simple pour remplacer celui qui fait le café à la bonne température mais plus les bains.

 

Le bidule tout simple installé par mes soins ressemble à ça :

 

Il coûte moins d'1/3 du prix du mitigeur thermostatique, et je vous parie son prix (43,00 euros) qu'il durera plus longtemps !!

 

Pour la petite histoire, mon eau chaude ne peut pas être coupée complètement, j'ai donc bricolé AVEC de l'eau chaude, et sous la pression au moment du dévissage, le mitigeur thermostatique (vraiment très lourd) est tombé dans la baignoire, faisant un énorme éclat dans l'émail. Je suis donc retournée le mardi après-midi au même magasin pour acheter un tube de "répare-trous-d'émail" dont j'ai badigonné le fond de ma baignoire le soir après les bains des enfants. Chouette opération....

 

Et dans la série bricolage, j'ai réussi, après moultes pérégrinations dans toute l'Ile de France, à acheter - contre le gré du vendeur !!! - des grilles pour combler les 15 mètres de caniveaux autour de la maison. En effet, à cause de l'absence de grilles, les roues avant des fauteuils des enfants tombent dans les caniveaux et font basculer les fauteuils. C'est ultra dangereux. Et depuis l'arrivée de Attila, c'est encore pire puisque le chien va chercher tout ce qui se trouve dans le caniveau (ne mettez pas de barrière à votre imagination !!!!) et le rapporte ou, pire, le mange....

 

Mais une fois ces grilles (d'une longueur de 1 mètre) achetées et rapportées chez moi (pas de livraison, enlèvement sur place de l'autre côté de la région parisienne), le problème n'est pas résolu pour autant. Un exemple en image :

 

 

Ben oui, il faut couper ! J'ai donc profité de mes visites au magasin sus-mentionné pour m'équiper plus ou moins. J'ai maintenant une scie à métaux "junior" (j'ai de petites mains), des serre-joints tout neufs, des lames neuves aussi (prendre des lames pour acier ET INOX pour couper le galvanisé des grilles), et beaucoup de courage. Quelques muscles sont nécessaires aussi.

 

 

Voici le premier résultat, et j'en suis assez fière :

 

 

Il en reste encore deux à couper, et le caniveau sera nickel galvanisé ;-))) !!

 

J'ai un peu mal aux mains et aux bras, mais je prévois de bientôt me présenter au concours de miss musclette. J'ai de bonnes chances de gagner je crois....

 

Macha, à encourager siouplaît ;-).

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Maison et Jardin

Repost 0

Publié le 18 Août 2005

Sarah vient de recevoir mon deuxième envoi de lettres roses, que voici :

Et sur son blog, elle pense à préciser le pourquoi du comment de nos finitions... ou plutôt de l'absence de nos finitions ;-) !! En effet, nous n'avons pas les mêmes projets d'utilisation des lettres : je prévois de les coudre sur un fond, sur lequel je broderais les huit dernières lettres "individuelles", alors que Sarah envisage quelque chose de plus patchwork, avec un montage des carrés cousus les uns aux autres, ou à d'autres choses, un mélange de matériaux, etc... Nous avons donc convenu de ne pas terminer les bords, pour que chacune puisse adapter le coupon à son projet final.

Et c'est une bonne idée de préciser, parce que quand on voit les merveilles magnifiquement fignolées de certaines, comme l'échange bleu de Marie Elisabeth et Anne D : http://anned.over-blog.com/categorie-154174.html (et son échange vert avec Christine) .... et bien, on en attraperait des complexes ;-)) !!

Et je vais vous avouer un truc, et bien ça me manque déjà, maintenant que j'ai terminé les 9 lettres de mon "contrat", de broder pour Sarah. C'est ma toute première expérience de broderie en commun, je n'avais jamais participé à une ronde ni à un échange quelconque, et c'est assez fantastique de broder pour une autre brodeuse. Surtout une brodeuse comme Sarah, LOL !

Maintenant, je vais passer à d'autres projets, en attendant les dernières lettres de Sarah, et ce ne sont pas les idées qui me manquent.... j'ai en particulier un moulin et demi à vaincre avant de pouvoir finir ma trousse à fils spéciaux ! Alors, en selle, et repartons vers nos donquichottesques aventures... ;-)

Macha.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Broderie

Repost 0

Publié le 10 Août 2005

Il est confortâââââaaaable, mon fauteuil pour broder !!! Et tellement sympa, que les enfants le lorgnent avec envie du coin de l'oeil, depuis qu'il est arrivé ! Bon, il a contre lui de ne pas avoir de roues (en tout cas pas de roues pilotables), mais on a l'air d'être si bien dedans !.... Alors j'ai craqué, et ce soir mon fils a royalement investi mon brodistique trône avant d'aller dans son bain :

Et d'après son expression, il avait l'air d'aimer :-)) :

Jade dans les bras de sa mamie :

 

Pas malheureuse non plus ;-)) :

 

Allez, maintenant : "plouf", tous mes bébés dans l'eau !!

Macha, fière de sa marmaille. Et du fauteuil aussi ;-)).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Bidous

Repost 0

Publié le 10 Août 2005

Si vous arrivez à le visionner, ça se passe de commentaires je crois ;-))).

Fichier wmv (Windows Media Video), réduit à 4 Mo le 14/08/2005 :

http://www.myonet.org/ALBUM/bidous/20050811-Jade.wmv

Pour moi, c'est 1'35" de pur bonheur :-)).

Macha.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Bidous

Repost 0

Publié le 7 Août 2005

Yeepee yeap ! Au courrier aujourd'hui le premier envoi de lettres de Sarah : 

 

Quand je disais qu'on partageait la même passion ;-)))) !!! Elles sont belles, hein ? Moi je trouve qu'elles sont magnifiques, et très originales. Du coup, je descends de Rossinante, abandonnant pour un temps ma bataille avec le moulin en cours, et je repars pour la prochaine livraison de lettres !!!!

Yeepeee ! Elle est pas belle, la vie en rose :-))) ???

Macha, ravie.

Voir les commentaires

Rédigé par Macha

Publié dans #Broderie

Repost 0